Les risques des incubateurs d’entreprises peuvent dépasser les récompenses (apports) généreuses

Nous avons assisté à une vague récente d’entreprises de la fortune 500 qui se sont lancées dans le jeu de l’entrepreneuriat en créant leurs propres incubateurs d’entreprise – Nike, Google, Microsoft et Samsung, pour n’en nommer que quelques-uns. Cet article fournit une vue d’ensemble des considérations permettant de déterminer si votre start-up doit accepter une offre d’adhésion à un incubateur d’entreprise.

Vue d’ensemble des incubateurs d’entreprise

Les incubateurs d’entreprises sont des accélérateurs spécifiques au secteur qui aident les nouvelles entreprises et les entrepreneurs à bâtir une entreprise / un produit performant, mais uniquement au sein d’une structure de grande entreprise.

Par rapport à l’accélérateur traditionnel qui investit de l’argent et des ressources dans un large éventail de startups couvrant de nombreuses plates-formes, les incubateurs d’entreprise sont conçus pour aider le sponsor à construire un portefeuille d’options de produits à long terme, à développer des ramifications existantes et générer des idées novatrices pouvant aider le sponsor à augmenter ses bénéfices.

Pourquoi les entreprises établies, les grandes entreprises cherchent à incuber les startups?

Les incubateurs et les accélérateurs d’entreprises sont une source vitale pour la génération et la croissance d’idées.

Pour les marchés en constante évolution, un incubateur interne peut aider les grandes entreprises à pivoter et à changer de direction ou à développer rapidement une nouvelle entreprise. Même pour les entreprises des industries matures où les fusions et acquisitions se tarissent (industrie de la fabrication ou de nombreux secteurs de l’alimentation et des boissons), les incubateurs et les accélérateurs font désormais partie de la structure de leur entreprise pour générer de nouveaux bénéfices.

Les pépinières d’entreprises fournissent non seulement des idées précieuses, mais elles peuvent également fournir à une entreprise un talent local si elle manque de capital humain précieux. Étant donné le niveau de visibilité et d’accès des dirigeants d’entreprises aux jeunes entrepreneurs talentueux par le biais de la pépinière.

Avantages à rejoindre un incubateur d’entreprise

Bien que rejoindre un incubateur d’entreprise puisse sembler être une «aubaine», les avantages d’un sponsor d’entreprise peuvent être une tentation trop forte pour tout entrepreneur ayant les yeux dans les étoilés. Les incubateurs d’entreprises donnent aux nouvelles entreprises un accès à la vaste gamme de ressources de la société, les services juridiques, le mentorat et une assistance financière souvent stable pour aider la start-up à se développer.

En outre, par rapport à votre accélérateur ou incubateur typique, les incubateurs d’entreprise sont généralement axés sur l’industrie et peuvent fournir un mentorat et des ressources sur mesure auxquels même certains accélérateurs de premier plan tels que Ycombinator ou Techstars peuvent ne pas avoir accès. Les ressources constituent non seulement un avantage substantiel, mais un autre avantage est qu’un incubateur d’entreprise peut immédiatement placer une start-up sur le radar d’un acquéreur stratégique.

Obtenir l’aide d’un sponsor d’entreprise peut être un pas important dans la bonne direction pour une start-up et indique souvent que les entrepreneurs sont sur le point de faire quelque chose d’important et qu’ils devraient donc réfléchir sérieusement à une offre de participation à un incubateur d’entreprise.

Mais, comme la plupart des choses dans la vie, tout n’est pas gratuit et il y a de sérieux défis que les nouvelles entreprises doivent connaître avant de se joindre à la masse salariale de l’entreprise.

Les choses que tout startupeur averti devrait considérer avant de rejoindre un incubateur d’entreprises

(1). Assurez-vous que votre propriété intellectuelle est propre

Rejoindre un incubateur d’entreprise peut être délicat lorsqu’il s’agit de questions de propriété intellectuelle, en particulier lorsqu’il s’agit de déterminer à qui appartient toute nouvelle propriété intellectuelle issue du processus d’incubation.

Avant de commencer dans un incubateur d’entreprise, assurez-vous que toutes les IP créées par l’un des fondateurs ou employés ont été documentées et attribuées à l’entreprise. Tandis que négocier avec une entreprise n’est pas facile et que des offres sont souvent proposées sur une base à prendre ou à laisser, essayez de travailler avec un conseiller juridique pour vous assurer que toute propriété intellectuelle développée pendant qu’elle se trouve dans l’incubateur appartient à votre entreprise.

Incubateurs d'entreprises et propriété intellectuelle
(2). La bureaucratie d’entreprise peut écraser la flexibilité d’une start-up

L’un des meilleurs aspects de la création d’une entreprise est sa capacité à faire preuve de souplesse et à prendre des décisions rapides, le cas échéant. Les grandes entreprises ne bénéficient souvent pas de cet avantage, car leur taille et leur structure de gouvernance peuvent ralentir la prise de décision.

Si la société qui exploite l’incubateur obtient certains droits de veto ou de contrôle dans une startup, celle-ci risque de perdre sa capacité à prendre des décisions rapides. S’engouffrer dans une telle bureaucratie et indécision (ou dans un processus de prise de décision lent et long) peut rapidement détruire une entreprise en devenir.

Une start-up peut se protéger contre ce risque en examinant de près les documents de la transaction et en évitant d’accorder à la société qui exploite l’incubateur le contrôle des décisions importantes qu’une start-up doit prendre rapidement (c.-à-d. Embauche, direction du produit, stratégie de marché, émission d’actions à l’intention des nouveaux embauchés, etc.).

(3). Le parrainage d’entreprise peut faire disparaître le financement en capital-risque

Si vous choisissez de rejoindre un incubateur d’entreprise, ne soyez pas surpris si vous ne voyez pas trop d’investisseurs en capital risque frapper à votre porte. Les sociétés de capital-risque ne seront pas nécessairement gênées par l’aspect «cession» du parrainage d’entreprise, mais elles seront très préoccupées par le fait de devoir traiter avec le conglomérat XYZ en tant qu’investisseur important, non seulement avec une participation importante en capital, mais également avec des droits potentiellement proportionnels. Même si les sociétés de capital-risque peuvent se passer de la relation avec le sponsor de l’entreprise, beaucoup se demanderont si l’équipe de gestion dispose de ce moyen de démarrage magique qui les rend plus dignes d’investir.

Conclusion

Rejoindre un incubateur ou un accélérateur d’entreprise peut être l’une des meilleures mesures à prendre pour une entreprise jeune et potentiellement prospère. Par contre, ll convient de réfléchir sérieusement à la présentation de cette offre. Cependant, il est important de comprendre les risques que cela comporte et ce que cela peut signifier pour la marque, l’image et les opportunités futures de votre entreprise à mesure que celle-ci commence à décoller. Enfin, si vous choisissez de vous joindre à un incubateur d’entreprises, toujours, toujours et toujours avoir un plan B bien pensé dans votre poche arrière, car les grandes entreprises sont connues pour tirer le bouchon sur ces programmes d’ entreprise sans préavis , même avec la moindre baisse du bénéfice trimestriel .

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

Envoyez-nous un message rapide. Si concernant un article du site, veuillez commenter directement sur la page cible.

Sending

©2018 BantoozoneCommunauté | Conditions Générales | Mentions Légales | Édité par Xeta-Digital Corp.

Se connecter avec vos coordonnées

Forgot your details?