Coronavirus: une chance pour l’Afrique de devenir une puissance médicale

Et si la pandémie du coronavirus était une aubaine pour le continent africain de devenir une puissance médicale?

Pendant que tous les grands scientifiques, les médias mainstream, prévoyaient une hécatombe pour le continent africain au tout début de la pandémie:

“Sans une mobilisation gigantesque…il y aura nécessairement des millions de morts”, avertissait Antonio Guterres le 27 mars 2020 à propos des conséquences du COVID-19 sur le continent africain non sans insister sur l’importance de faire “de l’Afrique une priorité »

Mais en réalité, il n’en est rien! Jusqu’à aujourd’hui, en juillet 2021, on se demande toujours s’il y a ou s’il y a vraiment du des cas covid 19 en Afrique, du moins, d’après les chiffres publiés depuis mars 2020?

De plus en plus de personne en doutent! Beaucoup pensent même que ce que les institutions de santé qualifient de virus de coronavirus, n’est plus ni moins que les maladies que nous avons depuis des décennies: paludisme, grippe saisonnière, diabète, cancer, fièvre, etc. Beaucoup pensent aussi que les cas (chiffres) d’infections en Afrique sont uniquement gonflés pour justifier l’enrichissement des gouvernements, grâce à des tests PCR fabriqués uniquement pour transformer tous résultats en tests positifs covid (en Afrique).

A l’époque du coronavirus, l’Afrique à là une chance de devenir une puissance médicale

A l’heure où les vaccins contre le covid 19 sont de plus en plus contestés dans le monde entier, l’Afrique aurait pu devenir une puissance médical et mettre l’Occident à genoux!

Nous savons déjà que l’Afrique est quasiment épargnée par ce Virus. Les chercheurs africains pourraient se réunir en association panafricaine, chercher les raisons que font en sorte que l’Afrique ne soit pas aussi infectée et trouver un remède efficace pour les populations africaines. Pourquoi uniquement africaines, eh bien parce que l’OMS ne l’aurait pas validé et les chercheurs occidentaux n’en auraient pas eu confiance car selon eux, ils sont les seuls à détenir la science infuse!

Tous les africains qui se sont lancer dans la recherche médicale et qui ont finis par trouver une remède ont fini six pieds sous terre ou simplement dénigrés. Ce fut le cas avec l’Immunorex-DM28 du Professeur Donatien Mavoungou (paix à son âme), un médicament utile dans le traitement du sida ou le covid-Organics, supposé être efficace dans le traitement du coronavirus. Mais on ne le saura plus jamais.

Tous les africains qui ont découvert un remède contre une maladie ont soit été assassinés (morts comme par hasard dans des circonstances bizarres), soit dénigrés.

L’Afrique pourrait devenir une puissance médicale silencieux!

L’Afrique à depuis des millénaires, le potentiel naturel pour être une puissance médicale, une puissance économique, elle a les ressources qu’il faut, la nature le lui a fait don. Alors, pourquoi toujours dévoiler au monde ses découvertes alors qu’elle pourrait découvrir, produire et traiter silencieusement? Pourquoi toujours rechercher la reconnaissance des “pairs” qu’elle n’aura jamais.

L’africain, un esclave compatissant!

Au moment ou la nature elle-même punit l’Occident pour ses péchés en infligeant des sévices naturels (tremblement de terre, ouragans, inondations, etc) et causés par les Occidents eux-mêmes (Covid-19), à cause de leur orgueil, leur manque d’humilité, leur mépris de l’ordre naturel, l’africain, au lieu d’en profiter pour se lever et reprendre la place qui lui a été volée, il se contente de partager la même douleur, la même souffrance en acceptant avec sa faiblesse légendaire, la souffrance qui ne lui est pas destinée!

Il est temps que les africains s’unissent, prennent des décisions unanimes, arrêtent d’être des traîtres et unissent leurs forces pour retrouver enfin leur place sur cette terre. Le malheur de l’Afrique c’est l’Africain! Dès qu’un africain se lève, les autres ne suivent pas. Au final, celui qui s’est levé, fini par être assassiné! Il est temps que les gouvernements africains, les milliardaires africains financent et protègent la recherche et les chercheurs africains!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *