Peut-on caricaturer des prophètes, au nom de la liberté d’expression?

Peut-on caricaturer des prophètes, au nom de la liberté d’expression? Musulmans, Catholiques, attentats terroristes en France, Liberté d’expression: quand la folie et l’orgueil des hommes endeuillent des familles depuis plus de 10 ans déjà

Entant qu’africain, j’ai toujours pensé que les blancs étaient très intelligents, tous autant qu’ils sont. Mais en regardant par hasard leurs émissions télé, telles que “10 couples parfaits” ou “Les marseillais et le reste du monde”, je me suis très vite rendu compte qu’ils pouvaient très cons, voir plus que les africains. Le plus grave c’est que même les politiques qui sont sensés être la lumière du peuple sont aussi plus cons.

Les attentats terroristes en France: Mahomet vs Liberté d’expression

La liberté d’expression, on a l’impression qu’il l’on inventé pour prouver qu’ils sont encore plus cons que le derniers des cons! Il ne faut pas confondre Liberté d’expression et orgueil! Car c’est de ça qu’il s’agit en réalité, de l’orgueil occidental, l’orgueil des politique français et de certains organes de presse comme Charlie Hebdo!

Si Emmanuel Macron et Charlie Hebdo avaient réellement compris l’un des principes originels des religions, ils ne les mépriseraient pas, au nom de la liberté d’expression. Il y a des principes qui sont au-dessus des créations humaines et pour lesquelles il faut un respect indéfectible et universel.

Les prophètes sont-ils caricaturables?

Oui et non!

Je ne suis pas musulman et je ne suis pas très porté religion, même si je crois en un être suprême, créateur du ciel et de la terre, mais je sais qu’il y a un rapport à l’image différent dans la religion musulmane et dans la religion catholique. Voyez-vous, si vous prenez le coran ou si vous rentrez dans une mosquée, vous ne verrez pas d’image, juste des caractères d’imprimerie extraits de ce livre sacré. A l’opposé, l’église catholique est truffée de symboles, d’images de toutes sortes. Alors, partant de ce principe, il sera plus facile pour vous de caricaturer Marie plutôt que Mahomet. La liberté d’expression ne devrait pas primer sur le respect des autres et leurs religion.

Les victimes de la Liberté d’expression et des attentats en France pour avoir caricaturer des prophètes

Souvenez-vous, le 7 janvier 2015 à Paris, jour de la sortie du numéro 1 177 de l’hebdomadaire du journal satirique, provocateur et raciste Charlie Hebdo, vers 11 h 30, les frères Chérif et Saïd Kouachi pénètrent dans le bâtiment abritant les locaux du journal armés de fusils d’assaut. Ils assassinent onze personnes, dont huit membres de la rédaction, laissant des familles sans mères, sans pères, sans frères, sans sœurs… La faute: avoir nargué les musulmans dans l’une de leur caricature.

Le 26 juillet 2016, le père Jacques Hamel, 86 ans, est égorgé dans son église par deux terroristes affiliés à Daech.

Plus récemment, Samuel Paty, 47 ans, a été décapité vendredi 16 octobre 2020 près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par un réfugié d’origine tchétchène de 18 ans, après avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet lors d’un cours sur la liberté d’expression.

Moins de 2 semaines plus tard, c’est à dire le jeudi 29 octobre 2020, au moins trois personnes meurent (dont une personne décapitée) et plusieurs blessées dans une attaque au couteau à Nice.

La question que l’on doit se poser c’est pourquoi viser les églises? Pendant que Macron promet une réponse ferme, les famille continuent à être endeuillées!

Entre “pandémie”, attentat et totalitarisme!

Il faut savoir que l’occident est d’abord un monde judéo-chrétien et a toute son histoire dans la doctrine chrétienne. La religion musulmane est perçu par les occidentaux comme une religion importée. C’est donc un véritable conflit de conscience, de mentalité et de vision du monde qui s’engage entre le monde occidentale et le monde musulman. Ces deux monde sont représentés par les églises et les mosquées. Ce sont donc là des symboles très fort qui représentent les deux communautés.

On a surtout l’impression que nos dirigeants et les médias ont on même agenda, celui de plonger les hommes dans le totalitarisme, la haine, la peur, la faim, la guerre totale! Si non, comprend comprendre que pendant que les hommes, les femmes, les enfants combattent pour leur survie, contre une pandémie orchestrée, des médias s’amuse à entretenir des querelles idéologiques pour encore bien enfoncer le clou? Je pense que les médias comme Charlie Hebdo devraient être traduit en justice pour meurtre avec préméditation, tout comme les terroristes qui n’hésitent pas à décapiter les gens. Et si les deux étaient de mèche?

Caricaturer des prophètes de ne vraiment pas être considéré comme étant une chose banale. Les cultures ont des droits qui ne devrait pas être enfreintes même au nom de la liberté d’expression. On ne devrait pas non plus imposer aux autres sa vision du monde.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *