Tokyo réclamera un siège permanent pour l’Afrique à l’ONU

Tokyo pense que l’Afrique mérite un siège permanent à l’ONU car ils pensent qu’une injustice a été commise contre le continent dans le passé.

Le Premier ministre japonais Fumio Kishida a appelé à une réforme du Conseil de sécurité lors de sa déclaration par vidéoconférence du 28 août lors du sommet Japon-Afrique à Tunis. Il a déclaré que l’amélioration de l’efficacité des Nations Unies nécessiterait une réforme du Conseil de sécurité.

Le chef du gouvernement japonais a promis que son pays demanderait une réforme de l’ONU lorsqu’il occuperait un siège non permanent au Conseil de sécurité de 2023 à 2024. Il a déclaré que ce serait un moment critique pour l’ONU et a encouragé d’autres pays à envisager d’éventuelles réformes. aussi bien.

Le Conseil de sécurité compte 15 membres—cinq membres permanents et dix membres temporaires (non-permanents) qui ont un mandat de deux ans. Ces membres sont choisis parmi les 193 autres États membres des Nations Unies.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.