Picasso et sa rencontre avec l’art africain au musée du Trocadéro

Représentation graphique de la rencontre de Picasso avec l’art africain, au musée d’ethnographie du Trocadéro.

Il s’agit ici d’une représentation inspirée de la lecture du récit du peintre, sa vision, ses émotions et la fonction ou les fonctions qu’il attribue à l’art en général, après avoir été touché par cette fascination pour l’art africain, ce que résultera à la création des “Demoiselles d’Avignon”.

Présentation de l’œuvre et son auteur.

art africainArtiste : Mbendje

Date : Avril 2014 à Libreville.

Titre : Ouramboura (l’éveil)

Nature : Gouache

Mouvement : Abstraction

Support : Papier (Canson)

Outil : pinceau

Composition : Sur un fond rouge, nous avons au premier plan un soleil illuminant les deux éléments du second plan, représentés par un masque de face et une femme de dos. Les deux éléments représentant deux perceptions.

Couleurs : Rouge et jaune, et les non-couleurs blanc et noir.

Interprétation du tableau.

On peut résumer la rencontre de Picasso avec l’art africain au musée du Trocadéro (représenté par la couleur rouge, donc amour, passion, chaleur, ardeur, triomphe de l’endroi) en trop phase :

La première phase c’est celle qui la qualifie a son entrée, sa perception de l’art et la fonction qu’il lui donne. Cette perception est matérialisée par la femme (et la non-couleur blanche), sur le tableau de MBENDJE. En effet, la femme est tallée dans les règles académiques l’art, elle respecte les proportions, elle s’est efforcer de reproduire fidèlement la réalité, fidèlement les apparences car ce qu’elle veut à tout pris montrer c’est son paraitre, elle a même oublié que les apparences sont trompeuses.

La seconde étape c’est sa rencontre proprement dite avec l’art africain (le masque et la non-couleur noire) au musée. Il observe les objets, les formes des objets et se rend compte que tout est en contradiction avec sa vision de l’art. il se demande si c’est vraiment de l’art, il est troublé, confus par le fait que ce ne soit pas un de ces pairs les auteurs, mais des sous-hommes. Et c’est là qu’intervient la troisième phase, celle où il découvre, propulsé par un mouvement avant-gardiste, une nouvelle fonction de l’art, la fonction véritable de l’art.

Comme je viens de le dire plus haut, c’est qu’intervient la dernière phase, celle de la clairvoyance, le réveil, l’illumination, caractérisée par le soleil (couleur jaune).

Pourquoi le soleil en dessous ? Picasso a du mal à comprendre pourquoi et comment un peuple qui à été tant traiter de peuple d’animaux (par définition, les animaux ne pensent pas) a pu être à l’origine d’une tel forme artistique. Ce seraient ceux du Nord, plus que plus proche des occidentaux, il comprendrait ! Mais pourquoi aussi bas. La position du soleil montre la perception de l’art africain par Picasso et le fait qu’il comprenne que la vérité n’a jamais été enfuie dans son ancienne perception de l’art. Pour Picasso, c’est donc un nouveau soleil qui se lève en lui, mais ce soleil, c’est l’africain qui le voit en premier. C’est pour cette raison que sur le tableau, le soleil illumine le visage du masque et le dos de l’académicienne.

Picasso comprend que les choses ne sont pas ce qu’on voit, mais ce qu’elles contiennent, car l’art rend visible, il ne représente pas le visible. Lu but de l’art africain ne tient donc pas des apparences mais extériorise la subjectivité. Il comprend que la beauté n’est plus dans la forme mais plutôt dans le message, dans la manière dont on plaide la cause de l’humanité.

Les sculptures occidentales étaient colossales, sans doutes pour représenter les divinités, les dieux grecques, mais ce gigantisme n’était qu’apparent. En représentant le masque africain plus grand ou plus gros que la femme sur le tableau, Mbendje veut montrer la grandeur d’esprit de l’art africain face à l’art occidentale.

1 Commentaire
  1. […] l’information la plus exacte de leur existence, tant qu’il aura d’un côté les apparences, et de l’autre, le message; ce message qui vous parle individuellement et qui n’attend pas qu’on lui donne la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

Envoyez-nous un message rapide. Si concernant un article du site, veuillez commenter directement sur la page cible.

Sending

©2017 BantoozoneCommunauté | Conditions Générales | Mentions Légales | Édité par Xeta-Digital Corp.

or

Se connecter avec vos coordonnées

or    

Forgot your details?

or

Create Account