Les réseaux sociaux africains

Les réseaux sociaux et le continent africain.

Les réseaux sociaux africainsSi on vous dit: réseaux sociaux, vous pensez tout de suite à quoi? Certainement à Facebook, Twitter, Tumblr, Linkedin, Viadeo et maintenant Google+, même si beaucoup d’internautes semblent encore ignorer que la société de Mountain Viuw, a aussi sa plateforme communautaire, accessible automatiquement en ouvrant un compte Google. Mais ce qui est sûr c’est que le plus connu est le premier et les africains ne dérogent pas à la régle, c’est le site le plus utilisé par les africains. On parle même de plus de 11 millions d’abonnés rien qu’en Egypte.

Les réseaux sociaux africains et leurs pays d’origine.

Parmi les réseaux sociaux développes  par les africains, il y a ceux qui ont déjà acquis une certaines popularité, notamment localement mais aussi ceux qui sortent à peine et qui essaient de se frayer un chemin. On peut citer entre autre le réseau social Sud-Africain Mxit qui revendique déjà près ou plus de 11 millions d’abonnés sur son territoire; suivi de près par le réseau social Nigérian Yookos, avec ses 10 millions d’abonnés rien que localement et autre site du même pays Eskimi avec plus de 2 millions d’inscrits. il y en a encore plein d’autre.

Mais juste remarquer que les plupart des sites communautaires cités plus haut appartiennent surtout à l’espace anglophone d’Afrique. Pourtant il existe des sites francophones mais pas encore très connus, certainement parce qu’il sont encore dans leur début.

Les réseaux sociaux africains francophones.

Il semblerait que trouver un réseau social en Afrique francophones n’est pas chose aisée. Comme d’habitude, la partie francophone est toujours la dernière à rejoindre le monde de l’inovation. Déjà, avec la création du réseau social Facebook, il a fallu que les pays anglophones soit les premiers à suivre le train, même s’il est vrai que la raison de tout cela  résidait dans le faite qu’il fallu attendre que facebook soit traduit en français. Mais le constat est celui-la, les francophones sont toujours en retard.

Heureusement, dans la nouvelle génération, il y des jeunes qui ont compris qu’il fallait justement suivre le train en marche. C’est ainsi que naît les réseaux sociaux africains francophones comme  Bantoozone (Gabon et Afrique centrale), celui qui vous permet de lire ces écrits, Kueenr, un site de rencontre destiné aux célibataires du monde entier, Tvfric (site de partage vidéos); babiconnect, pubcelle ou E-ivoire pour la Cote d’Ivoire.

Si vous connaissez d’autres réseaux sociaux africains (Afrique francophones de préférence), vous pourriez les mentionner dans les commentaires.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

Envoyez-nous un message rapide. Si concernant un article du site, veuillez commenter directement sur la page cible.

Sending

©2017 BantoozoneCommunauté | Conditions Générales | Mentions Légales | Édité par Xeta-Digital Corp.

or

Se connecter avec vos coordonnées

or    

Forgot your details?

or

Create Account