« La beauté est éternelle, mais elle peut prendre selon notre imagination plusieurs formes pour s’exprimer » 

Imagination: peinture abstraite du GabonL’ imagination est l’épicentre qui donne à l’homme la capacité de manipuler la matière et l’immatériel en partant de ce qu’il voit, entend, goute, hume ou touche. En effet, les différentes activités sensitives sont le déclenchement de l’activité intellectuelle qui permet à l’homme de faire d’une chose, une chose autre que ce qu’elle était au départ : un simple élément de la nature. Je parle ici de cette manipulation de l’intelligence qui prend appui sur le questionnement du réel ; du visible, du palpable. Puis, l’éclate  pour en constituer non pas une réalité, mais une multitude de réalité issue d’une seule. Foucault aborde dans ce lorsqu’il parle d’hétérotopies comme « espace autre », comme « des espaces qui entretiennent avec l’espace réel de la société, un rapport logique d’analogie direct ou inversé ».

L’ « espace autre » doit être perçu au sens de croyances. Lesquelles croyances s’appui sur des éléments concrets pour ensuite, s’en démarqué en conférant à l’élément en question une symbolique qui va bien au-delà du visible, du réel. Appelons çà, une « façon » de voir. Et cette « façon de voir » prend toute sa puissance dans la croyance en cette manière particulière d’appréhender ce qui est. Prenons l’exemple de la croix qui n’est qu’une simple composition de deux segments de bois mais, à qui on confère une dimension symbolique qui prend appui sur l’imagination populaire. Ce qui est intéressant, c’est ce jeu simultané de va et vient entre l’ imagination et la réalité.

N’est-ce pas là, le principe de l’ imagination, nous faire balader d’un espace à un autre, d’un monde à un autre ? Elles semblent se donner pour objectif de redéfinir l’espace, l’embellir, lui donner vie en répondant aux questions qu’elle se pose. Lesquelles questions sont plus importantes que les réponses. Les technologies, les productions artistiques, les productions humaines ne sont que l’objectivation de l’imagination. Or, objectiver, matérialiser l’ imagination dénature l’ imagination. Dans la mesure où, l’idée n’est jamais totalement et exactement reproduite telle qu’elle apparait dans notre imaginaire. Je veux parler du principe inconscient qu’est l’imagination et du principe conscient qu’est la matérialisation de l’ imagination. L’ imagination de ce fait  doit donc être perçue comme « le questionnement », comme l’élément essentielle qui différencie l’homme de l’animal et qui fait de l’homme, un homme. Le jugement « bonne ou mauvaise imagination » que nous portons après, nous incombe et ne dénature en rien l’ imagination en ce qu’elle est le principe par excellence. Or l’ imagination est défini par le Petite Larousse comme « la faculté de se représenter par l’esprit, des objets, des fait irréels ou jamais perçus, de restituer à la mémoire des perceptions antérieures ». Elle y est  aussi définit comme « la faculté d’inventer ».  Alors, la vérité est-elle réellement appréhendable ? Ou encore, qu’est-ce qui doit être définit comme vrai dans la mesure où les vérités d’aujourd’hui peuvent être démenti demain ? La vérité n’a-t-elle pas une durée ? Autrement dit, n’attend t-elle pas son démenti ? Les certitudes, les doctrines, dogmes ne sont-ils  pas un frein à l’imagination intellective ?
La métaphysique est l’étude des aspects plus généraux de la réalité, des particularités qui ne peuvent normalement pas être établies par les sciences empiriques. Mentionnons notamment la nature de la causalité, de l’espace et du temps, du hasard et de la nécessité. Comme pour l’épistémologie définit comme théorie de la connaissance, les questions métaphysiques surviennent dans tous les domaines (en éthique, en esthétique, en théologie), mais  une grande partie des questions les plus intéressantes sont associées aux sciences particulières. La question du libre arbitre et du déterminisme est une question métaphysique éternelle qui a des ramifications en éthique. Cette question se pose dans le contexte particulier des sciences cognitives, ainsi qu’en physique : le monde quantique est-il déterministe ou y a-t-il une part inévitable de hasard? L’opinion qui prévaut est la seconde, mais il est très difficile de régler la question et il est assez improbable qu’une expérience quelconque permette de trancher. Il existe une autre question qui touche cette fois à la nature de l’espace et du temps : Sont-ils des entités en soi ou dépendent-ils de la matière et des événements? La question est constamment modifiée et précisée au fil des découvertes en physique. On pense souvent que l’espace et le temps absolus de Newton ont été balayés par la relativité d’Einstein, mais ce n’est pas le cas. La question, replacée dans le bon contexte, se pose toujours et, étonnamment, joue un grand rôle dans les débats actuels sur la gravité quantique. La plupart des questions dans le domaine de la philosophie des sciences viennent de l’épistémologie ou de la métaphysique.

La vérité est le fruit d’une expérience personnelle et elle ne devient vérité absolu que par ce rapport de force qui tend à imposer consciemment ou inconsciemment, son expérience à l’autre. Je veux croire que la vérité est directement liée à la croyance, à l’acceptation, au choix ou à la conviction qu’on accorde à un dire, à un faire, à une ouïe. Il ne faut pas effacer de notre pensée que toute découverte sur le plan métaphysique est au départ individuelle. Et la vérification empirique n’est pas possible. Comment vérifier que les sirènes existent vraiment. Développement de la technologie a pourtant atteint son paroxysme cependant, aucune preuve sur l’existence de ces zoomorphes n’a encore pas été apporté. Mais, dans la conscience populaire, elles existent. Je veux pour ma part croire qu’il suffit d’évoquer, de partager son expérience pour que ce qui n’existait pas existe. Je veux par-là dire qu’il sera difficile à l’homme de parler de ce qui n’existe pas.

A lire aussi:

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

Envoyez-nous un message rapide. Si concernant un article du site, veuillez commenter directement sur la page cible.

Sending

©2017 BantoozoneCommunauté | Conditions Générales | Mentions Légales | Édité par Xeta-Digital Corp.

Se connecter avec vos coordonnées

Forgot your details?