Le système de recrutement au Gabon, surtout dans l’Education Nationale est une mafia qui ne dit pas son nom! Entre enfants de Makaya (n’ayant aucune connaissance dans l’administration; l’enfant inconnu, l’enfant de Monsieur Tout-le-monde…) et celui né privilégié, il n’ y a pas débat!

Chaque année, l’Education Nationale du Gabon forme des jeunes gabonais ayant acceptés d’embrasser le métier d’éducateur, malgré la dure réalité du terrain. Chaque année des nouveaux enseignants sortent des écoles professionnelles ENS et ENSET, pour les enseignants du secondaire et ENI pour les enseignants du primaire. Et chaque année c’est le même scénario: il faut manifester pour être déployé dans les établissements scolaires du pays, il faut manifester pour commencer à recevoir le pré-salaires (bon rose), il faut manifester pour basculer au salaire (bon bleu), il faut manifester pour les primes, il faut manifester pour les avancements, il faut manifester pour tout!

Les habitudes de recrutement à l’Education Nationale

Ce n’est pas que les recrutements de sont rare à l’Education Nationale! C’est juste qu’on ne recrute pas n’importe qui! il faut avoir un statut particulier! Tu peux beau avoir fini ta formation, dans une écoles publiques destinées à former les enseignants de l’éducation nationale, si tu n’a pas un statut particulier, tu attendras des mois avant d’être affecter et commencer à percevoir ton pré-salaire, tu attendras des années pour pouvoir bénéficier enfin de tout ton salaire, parce que tu n’appartient pas à la caste des privilégiés!

Tu fais partir des privilégiés, si tu es détenteurs d’un diplôme universitaire ou pas et que tu es recruté très rapidement, avant tout le monde, que tu as déjà ton poste budgétaire, bien avant de tenir la craie!

Honnêtement! Comment comprendre que les recrutements directes soient plus avantagés que les sortants écoles? Comment comprendre que des personnes n’ayant  aucune formation enseignement intègrent plus rapidement le système éducatif que ceux ayant suivi une formation pour ça? Et on se plaint du mauvais rendement de nos apprenants et de la qualité de nos enseignants!

Quand la discrimination fait un pied de nez à l’égalité des chances!

Le système est privilèges est loin de disparaître au Gabon. Tant que l’administration sera gérer par des gabonais, il y aura toujours des privilégiés et des non-privilégiés. Certains secteurs seront toujours plus favorisés que les autres. Par exemple, les écoles des formes des l’ordre (police, gendarmerie, etc.) auront toujours leurs postes budgétaires depuis le ban de l’école. Il y aura toujours l’enfant d’un tel, avec les privilèges d’un tel!

Les sortants ENS-ENI promotion 2015/2016 en colère!

Après avoir déposé un préavis de grève sensé alerté leur hiérarchie sur la nécessité de régler au plus vite le problème de recrutement à la fonction publique des enseignants affectés à travers le pays depuis déjà trois ans; après avoir émis un second préavis de grève menaçant de suspendre les cours sur toute l’étendu du territoire, les enseignants desdits promotions n’ont eu d’autres choix que de barricader le portail du Ministère de l’Education Nationale depuis le 20/03/2018, vu la non réactivité des autorités.Recrutement des enseignants au Gabon: un problème de caste

Pourtant, depuis trois ans et ce presque chaque mois, les recrutements directe  se font au sein du Ministère et en complicité avec les Ministère de la Fonction Publique et du Budget.

On veut bien comprendre qu’il y a ce moment un problème de finance qui touche tout le pays (c’est ce qu’on nous chante à longueur de journée), mais pourquoi certains doivent en payer le prix et pas d’autres?

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

Envoyez-nous un message rapide. Si concernant un article du site, veuillez commenter directement sur la page cible.

Sending

©2018 BantoozoneCommunauté | Conditions Générales | Mentions Légales | Édité par Xeta-Digital Corp.

Non, ne copiez pas svp, j\'ai travaillé dur pour ça!

Se connecter avec vos coordonnées

Forgot your details?