Quels profils pour le nouveau gouvernement d’Ali Bongo en 2016?

Au sortir de l’élection présidentielle 2016 au Gabon et après la confirmation de la réélection du Président de la République Ali Bon Ondimba, une phrase se fait entendre, aussi bien par le Président lui-même que par les gabonais en général, c’est celle d’une “ouverture politique”.

Mais une ouverture politique avec qui?

Ali Bongo Ondimba et le choix d'une équipe de confiance

Copyright: aLibreville.com

Le Président de la République gabonaise, lors de son allocution, après la proclamation du résultats définitif par la Cours Constitutionnelle a bien reconnu que beaucoup de gabonais n’avaient pas voter pour lui, qu’il fallait prendre en compte les avis de cette tranche de la population, travailler aussi bien avec eux qu’avec ceux qui ont voter pour lui. Mais ce qu’on a tendance à omettre lors des débats télévisés, c’est surtout immensité de la “traîtrise” envers le Président de la République de la part d’une certaine tranche de la population, aussi bien le gabonais lambda que celui à l’intérieur de l’appareil étatique.

En réalité, cette élection a mis à jour une réalité: une grande partie des collaborateurs du Président de la République, depuis 2009, a joué un double jeu. Un jeu qui consistait visiblement à profiter gracieusement des dernières heures du système PGD (je rappelle que je considère pas le système actuel comme étant encore le système PDG, je l’ai développer dans cette un autre article), tout en mettant en péril les efforts de développement du pays, dans le but de saper le mandat du Président. Maintenant que l’élection est passé et que les masques sont tombés, la tâche du Président de la République sera de mettre la personne qu’il faut à la place qu’il faut, en ayant à l’esprit que celui-ci épousera la vision de rupture du Président.

Il va falloir trouver des personnes pratriotiques, ayant le sens de la gestion des choses de l’Etat, en mettant de côté le son ressentiment envers la personne du Président Ali Bongo Ondimba. Un dialogue pour quoi? A mon humble avis, le dialogue doit permettre de mettre sur la table, toutes les préoccupations sociales, politiques, économiques et culturelles du Gabon et non un dialogue pour dire “quel poste pourraient occuper une tiers personne. Par exemple, parler de tout ce qui ne marche pas et de tout ce qui devrait être améliorer.

Il n’est pas question d’intégrer n’importe quel candidat malheureux dans un gouvernement qu’il participera à déstabiliser, en retardant le processus de développement, en créant des mutineries intellectuelles au sein du gouvernement. Il y a des personnes qui n’attendre que de prouver ce dont ils sont capables et qui reconnaissent les patriotiquement les efforts du Président de la République Ali Bongo, au delà de sa personne physique. Plus question de donner une autre chance, aux barrons du système PDG, leur temps est passé!

A quand l’émergence d’un esprit patriotique au Gabon?

Au-dela de la personne physique, il y a la personne morale. Un bon patriote c’est celui qui profite de la place et la tâche qui lui a été confier pour servir l’Etat, peut importe qu’il soit en désaccord ou non avec la personne physique du Président de la République. Le nouveau gouvernement devra être composé aussi bien des personne issu de la Majorité que de “l’opposition”, mais des personnes qui mettraient en exergue leur divergence politique pour s’en tenir simplement à la politique de l’évolution sociale, politique, économique et culturelle du Gabon.

Il faudra que les personnes choisis œuvrent pour l’avancés du Gabon, sans aucun double-jeu. Un double-jeu qui consisterait, encore une fois, à freiner souterrainement les plans et la vision du Chef de l’Etat, son Excellence Ali Bongo Ondimba. C’est cela le patriotisme: aimer son pays plus que soi-même!

Appel au peuple gabonais

On veut avancer, alors, laissez-nous avancer, pour nous-mêmes et pour nos enfants! Arrêtons avec les grèves à caractère politique et mettons-nous maintenant au travail pour un Gabon meilleur! Divorçons de la politique qui a depuis toujours été notre opium, de la naissance jusqu’à la mort et marrions-nous avec le travail et l’entrepreneuriat! Bref, changeons d’état d’esprit!

0 Commentaires

Laisser un commentaire

CONTACTEZ NOUS

Envoyez-nous un message rapide. Si concernant un article du site, veuillez commenter directement sur la page cible.

Sending

©2017 BantoozoneCommunauté | Conditions Générales | Mentions Légales | Édité par Xeta-Digital Corp.

error: Contenu Protégé !!
x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →

Se connecter avec vos coordonnées

Forgot your details?